En apprendre plus

La violence à l’égard des femmes

La violence à l’égard des femmes ou violence faite aux femmes, est tout acte qui cause un préjudice et touche les femmes de façon disproportionnée. La cause profonde de la violence à l’égard des femmes réside dans les rapports de force inégaux entre les hommes et les femmes dans presque tous les aspects de la vie. Quelques exemples de la violence à l’égard des femmes notamment la violence domestique, le viol et le harcèlement sexuel.

La Déclaration des Nations Unies sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes définit la violence à l’égard des femmes comme «désignent tous actes de violence dirigés contre le sexe féminin, et causant ou pouvant causer aux femmes un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée.

Technologies de l’information et de la communication

Les TIC, ou technologies de l’information et de la communication, sont de façon générale, des outils et des plateformes que nous utilisons pour nos besoins en matière d'information et de communication. On peut citer comme exemple la radio, les téléphones mobiles, la télévision, et 'internet.

Violence à l’égard des femmes et TIC

Les TIC et la violence à l’égard des femmes affectent notre capacité de jouir entièrement de nos droits humains et des libertés fondamentales. Il y a une plus grande reconnaissance du lien entre la violence à l’égard des femmes et les TIC.

Par exemple, les sites internet, peuvent être un bon endroit pour les femmes victimes de relations violentes, d’obtenir de l'information et de l'aide. Toutefois, les outils comme les logiciels espions et les dispositifs de repérage GPS ont été utilisés par les agresseurs de suivi et de contrôle de la mobilité de leur partenaire.

Il y a au moins deux façons de voir comment les relations de pouvoir ont un impact sur les TIC:

Représentation

Les TIC sont en mesure de transmettre et de diffuser des normes à travers les représentations de la "culture" et des structures et des relations sociales. Souvent aussi en qualité médias, les images renforcent les notions de "différence" entre les hommes et les femmes, en normalisant les stéréotypes des rôles de genre comme étant une réalité.

Toutefois, cette dynamique n'est pas franche ou simple, comme les cultures ne sont pas homogènes ou statiques. La diversité accrue des producteurs de contenu sur Internet permet également à toute une série de représentations qui influent sur les relations entre les genres de façon complexe. Les volets des discours sur le genre, sexuel, culturel, et racial transmis par le biais des TIC doit être dénoués afin d'évaluer leur rôle dans l’influence sur la culture et les normes.

 

Communication

La vitesse, l'immensité et la relative facilité d'utilisation, notamment des "nouvelles" TIC réduit la distance et le temps entre les personnes. Cela peut avoir une grande influence sur les relations sociales. Les TIC peuvent permettre aux survivants de la violence à l’égard des femmes à rechercher des informations et une assistance, mais elles peuvent aussi mettre en danger les survivants si elles sont utilisés sans une compréhension de leurs dimensions. Les stratégies locales par des organisations peuvent être compromises par les TIC à travers les questions de vie privée, de fausse représentation et d’incompréhension.

D'autre part, les organisations ont utilisé les capacités des TIC pour travailler en réseau malgré les grandes distances et à mobiliser une action immédiate sur des situations urgentes de violence à l’égard des femmes. En examinant la manière dont les TIC ont été utilisées, les mouvements de femmes peuvent façonner des liens plus forts avec une plus grande compréhension de leurs potentialités et les limites.

See also