WE WANT TO TAKE OVER THE BLOGOSPHERE FOR 16 DAYS

Blog with us!

Sign up for 16 days of blogging on your thoughts around violence against women. Start a debate, share an idea, document your experience, pass on information, exercise your right to expression to end violence against women. Blog with us!

We want to take over the blogosphere for 16 days.

ka-BLOG! is a 16-day blog fest for the Take Back the Tech Campaign. It is open to anyone and everyone - girls, boys, everyone beyond and more -- who wants to share their thoughts, write poetry and prose, post graphics / pictures, rant, rave, heckle, provoke, explore and discuss about violence against women, and how online communications can worsen or help eliminate VAW.

If you are blogging, don't forget to tag your posts so we can aggregate them on this site, and amplify your voice!

[In Filipino slang, "ka-BLOG" means someone you blog with.]

How to ka-BLOG?

1. commit
Commit yourself to 16 days of blogging about violence against women and technology.

2. email
Emailjac AT apcwomen DOT org, with your blog address & name/handle/nick OR
Register a kaBLOGGER account in this website by clicking "create account" on the bottom right navigation. Click on "kaBLOG profile", and add your details.

3. identify
Make it known by putting a takebackthetech icon on your blog - create your own or grab a few icons from our visuals and multimedia section.

4. post
Post something about the how you think violence against women connects with information communications technology. Anything goes! Just post one thing a day from 25 Nov to 10 Dec.

5. tag
Use "takebackthetech" to tag your posts

6. link
Don't forget to send in your blog url and and we'll aggregate your posts to the campaign website throughout the 16 days

7. expand
Widen the campaign to your readers by linking the campaign site to your blog.

What to ka-BLOG! About?

Anything as long as it's about violence against women and gender relations, and their connection to technology.

We've come up with some questions for exploration because we know can be difficult and exhausting to think of things to write about for 16 days:

  1. Do role playing games or communities promote sexual violence?
  2. Are webcam girls victims or sexually empowered?
  3. Is online harassment really harmful?
  4. How can right to privacy coexist with right to expression?
  5. Is sex online ‘real’ or just harmless ‘fantasy’?
  6. What does it mean to take back the tech when 5 billion people in the world have no internet access?
  7. The State can’t even get serious about domestic violence, how is it possible for something like cyberstalking to be a public safety issue?
  8. The internet is for… (porn?)
  9. Should internet service providers like Yahoo! have a right to my data since they’re free?
  10. Is internet censorship the only way to deal with violent or sexually degrading content?

If you have any ideas, share it with us through email, or blog about it. We'll find your post and add it to the list on the campaign website.

But also feel free to skip any of these and blog about anything that's on your mind :) It does not matter if the blog entries come in the form of jokes, limmericks, poetry, short stories, blurbs, graphics, pictures, articles, creative narratives.

Any language

Your blogs can be in any language you're comfortable in. We don't moderate, we just aggregate, so speak your mind!

How to Tag

Using a common tag will:

  • make it easier for us to aggregate all the participating blogs; and
  • make the campaign more visible on the WWW, specifically on blog search engines like Technorati

It's quite easy. Before posting your blog entry, cut and paste the following to the bottom of your entry:

<!-- technorati tags begin --><p style="font-size: 10px;" ds_newline="" align="right">technorati tags: <a href="http://technorati.com/tag/takebackthetech" rel="tag" ds_newline="directory">takebackthetech</a></p><!-- technorati tags end -->

 

Don't have a blog? Want to keep yours private?

For those of you:

  • who don't want to use your personal / professional blogs
  • who don't have any blogs of your own just yet

You can post your ka-BLOG entries by creating an account on this campaign site.

  1. Click on "create an account" on the bottom left navigation bar
  2. After you have set up your account (including verification of your email), create your ka-BLOG profile.
  3. Each time you want to post an entry, click "Create content" > "blog entry"
  4. And you're ka-BLOGGING :)

If you have any questions or problems getting started, send an email to seti AT apcwomen DOT org, or post a comment.

 

Comments

CHAQUE JOUR COMPTE DANS LA LUTTE CONTRE LE VIH SIDA

Le premier décembre, journée mondiale de lutte contre le Sida, journée tout à fait comme les autres pour Action Communautaire Sida / Avenir Meilleur pour les orphelins (AMO Congo) , une ong de la République démocratique du Congo qui a vu le jour en 1993. Ici, pas de congé même le samedi et le dimanche. Et comme la journée mondiale de lutte contre le Sida est tombé un mardi, les centres d’AMO Congo étaient tous ouverts. Conseil et dépistage volontaire, prise en charge globale des personnes vivant avec VIH / Sida et assistance au personne affectées, tous ces services ont été rendu comme d’habitude. Avec ces 20 centres disséminés à travers le pays, AMO Congo fait parti des ONG de lutte contre le VIH / Sida les plus importantes de la République Démocratique du Congo. Le conseil et dépistage volontaire sont l’axe le plus consistant de son intervention. Près de 20 personnes sont dépistés chaque jours dans ces centres les plus fréquentés. Bilan mensuel : en moyenne, 1800 personnes dépistées, c’est la contribution d’ACS / AMO Congo à la prévention contre le VIH / Sida en République démocratique du Congo. Autre domaine d’intervention d’AMO Congo, la prise en charge globale des Personnes vivants avec le VIH. Pendant que le thème de cette année exige l’accès universel en tant que droit humain, le docteur Paul NTANGU d’AMO Congo pense qu’il faut engager plus d’effort pour prendre en charge beaucoup plus de PVV dans le pays. Il faut 10 dollars américains par jours à un PVV vivant en RDC pour une prise en charge médicale, trop cher pour la plupart des congolais. Soucieux d’aider le plus de PVV possible, AMO Congo mets à la disposition des Personnes Vivants avec le VIH / SIDA, anti-rétroviraux et autres médicaments contre les infections opportunistes. 6.611 patients fréquentent les centres de cette ONG, parmi eux 2.100 sont traités gratuitement aux AEV. Par 25médecin formés aux prescriptions d ces produits. AMO Congo assiste aussi les personnes affectées par le VIH, tel cette veuve qui est venu recevoir sa ration alimentaire mensuel. D’autres ont appris grâce à cette organisation à coudre, gérer un kiosque de vente de boissons ou encore à fabriquer certains produits destinés à la vente comme du yaourt ou du savon. Des activités génératrices de revenus qui vont aider les veuves de PVV et leurs orphelins à subvenir à leurs besoins et les épanouir. Les frais scolaires de certains orphelins et enfants vulnérables sont aussi pris en charge par ACS / AMO Congo. Si Jeunesse Savait, RDCongo www.mwasi.cd

ASADHO SE MUENT EN ENSEIGNANTS DES LOIS SUR LES VIOLENCES

Depuis 2006, la République Démocratique du Congo bénéficie de nouvelles lois sur les violences sexuelles. Les lois N°06/018 et N°06/019 sont plus explicites, tiennent compte des réalités actuelles et sont plus dures. Mais pour exiger leurs applications, il faut les connaître et surtout, il faut savoir qu’elles existent, ce qui n’est pas le cas pour la plupart des habitants de Kinshasa. Conscient de ce déficit, l'Association de Défense des Droits de l’Homme ( Asadho)a décidé de prendre le taureau par les cornes. Et c’est au cours des 16 jours d’activisme contre les violences faites à la femme que l’Asadho a décidé de bouger les choses. Des membres de cette association, dûment formé parmi lesquels figurent plusieurs juristes sont descendus dans des écoles. Toutes les 24 communes de Kinshasa, la capitale ont été visitées en raison de 3 écoles par jours, pour gagner ce pari, l’Asadho a commencé plutôt le 24 novembre au lieu du 25 novembre. L’Asadho s’est donc donné pour mission d’apprendre aux élèves finalistes et pré finalistes ce que sont les nouvelles lois sur les violences sexuelles. Grâce à des exposés et à des séances d’échanges, les formateurs expliquent aux élèves différents aspects des nouvelles lois sur les violences sexuelles. Les élèves se montrent enthousiastes et réceptifs. Ils avouent qu’ils ignoraient totalement l’existence de ces nouvelles lois. Le fait que celle lois condamnent clairement en leurs articles 174d, 174i et 172CP, le harcèlement sexuel, la transmission délibérée des infections sexuellement transmissible comme le VIH Sida et l’excitation des mineurs à la débauchent a beaucoup intéressé les élèves. Ils considéraient ces faits comme commun ou bénéficiant d’impunité. Autre nouveauté pour les bleus blancs, la définition du viol, plus précise qui ne se limite plus à une relation sexuelle forcées et peut concerner l’homme comme la femme. Au côté des formateurs de l’Asadho, des travailleurs du comité d’appui au travail social des rues participent à ces séances de sensibilisation qui ont débuté le 24 novembre et prendront fin le 10 décembre. Durant ces 16 jours d’activisme, des points focaux de l’Asadho seront les yeux de la loi et dénonceront tout abus sexuel dont pourraient être victimes les élèves de ces établissement scolaires. Si Jeunesse Savait, RDCongo www.mwasi.cd

ATTEIGNONS ENSEMBLE LES ODM

« atteignons ensemble les objectifs du millenaire pour le developpement » , Cette phrase a été au centre de la journée mondiale des personnes vivant avec handicap, le 03 décembre. Ce thème international paraît être un appel à redoubler d’effort lancé aux personnes en situation d’handicap. En réalité, c’est une interpellation des Gouvernement à faire plus pour l’émancipation des personnes vivant avec handicap pour qu’à leur tour elles puissent contribuer à atteindre les objectifs du millénaire pour le développement. Ils en sont capables, a clairement signifié Ban Ki Moon, secrétaire général des Nations-Unies dans son message pour l’occasion. Entretemps à Kinshasa, plusieurs manifestations ont été organisées. Dans la commune de Lemba à la paroisse Notre Dame d’Afrique, des personnes en situation d’ handicap ont réfléchi sur la possibilité pour eux d’atteindre les OMD. Difficile, selon certains d’entre eux qui pensent que la politique gouvernementale, le regard de la société et l’appréhension qu’elles même ont de leurs situations sont des freins considérables. Il faut dire que peu de personnes vivant avec handicap sont instruites ou convenablement soignés. Résultat, le nombre de ceux qui travaille est insignifiant. De plus à côté du manque de prise en charge, il y a la marginalisation encore très présente en RDC. Le Président du réseau des comités des réadaptations communautaires de Handicap International l’a été explicite. La marginalisation aujourd’hui, c’est dans les petits gestes de la vie qu’on la retrouve : un taximan qui refuse de prendre un boiteux craignant qu’il ne paye pas et bien d’autres exemples ont fait monter les larmes aux yeux des handicapés. Des situations tristes vécues au quotidien par las personnes avec handicap en RDC. Elles se disent pourtant suffisamment motivés pour continuer leurs combats pour la vie et pour l’autonomie et veulent contribuer le plus possible à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement. Si Jeunesse Savait, RDCongo www.mwasi.cd
«  
  »
M T W T F S S
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
 
 

Get daily actions on your blog! Just copy and paste this html code onto your blog or website, and get updated on the Take Back The Tech action of the day during the campaign.

Copy this link :
<a href="http://www.takebackthetech.net"><img src="http://www.takebackthetech.net/images/actions.gif" width="145" height="83" border="0" alt="Take Back The Tech" /></a>
on your blog for daily Take Back the Tech actions!